La Camera GameBoy était déjà en elle-même un accessoire étrange : elle permettait de prendre de petites photos floues avec votre GameBoy, photos qui pouvaient être imprimées sur de petits papiers flous si vous connectiez leGameBoy Printer.

Mais ce qui la rendait franchement bizarre, c’était les messages angoissants cachés à l’intérieur. La Camera GameBoy se lançait avec quelques mini-jeux et des options pour éditer les images, et parmi celles-ci, une option nommée « Fuite ». Chacun des enfants qui ont déjà possédé cet accessoire était terrifié de sélectionner par erreur « Fuite » depuis le menu ; car s’ils le faisaient, le système se bloquait pendant un instant et pouvait afficher un visage affreusement vandalisé…

…Accompagné par le message : « QUI EST-CE QUE TU FUIS ? » et ce son :

http://www.youtube.com/watch?v=rIkGS_a97A4

Même si vous parveniez à éviter soigneusement l’option « Fuite », vous couriez cependant le risque permanent d’être confronté à des images de ce genre, par exemple en cas d’erreur système (si le logiciel ne détectait pas l’imprimante, ou quelque chose de ce style). Donc, lorsque vous jouiez avec la Camera GameBoy, vous deviez tout le temps vous montrer extrêmement prudent si vous ne vouliez pas vous retrouver face à des choses comme celle-ci :

http://www.youtube.com/watch?v=T3mfqHCC8y0

Voici le troisième visage du message d’erreur,

http://www.youtube.com/watch?v=bA-RZ4o-X7Q&NR

puis deux autres qui n’étaient présents que dans la version japonaise,

http://www.youtube.com/watch?v=N83meAQTHJY#t=0m34s

ce qui paraît surprenant car cela veut dire que quelqu’un de chez Nintendo a un jour dit :

« Non, non, le marché américain et européen n’acceptera jamais ces têtes, trouvons-en des différentes ».

Autre chose encore. Si vous regardiez les crédits et appuyiez sur B, l’écran était alors occupé par l’animation se jouant en boucle d’un homme japonais dansant (probablement le créateur de Mario, Shigeru Miyamoto).

http://www.youtube.com/watch?v=4WNld6n0OTQ

La Camera GameBoy n’a jamais été un hit, et n’a pas connu de suite ; mais son héritage de terreur continue de vivre dans les cauchemars de milliers de joueurs et d’amateurs de photos de dimensions réduites.